ventilation de la maison

Ventiler la maison, à quoi ça sert ?

Devinette : quel air est le plus pollué : l’air intérieur ou l’air extérieur ?

Vous serez certainement surpris de savoir que c’est le premier ! Et oui ! Ce dernier enferme en effet toutes les pollutions que l’on peut dégager simplement en vivant : le feu de cheminée, la colle, les produits contenus dans les meubles, et même vos produits cosmétiques ! C’est ce qu’on appelle les COV ou Composés Organiques Volatiles.

Aujourd’hui, VOUS, vous pouvez assainir votre environnement avec une petite habitude toute simple : la ventilation de la maison.

Vite, de l’oxygène !

Vous savez qu’en respirant, on inspire de l’oxygène, certes, mais on rejette surtout du CO2 : c’est ce dernier qui peut, à terme être dangereux. Pourtant, en aérant votre pièce, l’oxygène revient et l’air est renouvelé. Et vous faites d’une pierre deux coups : Dehors les microbes !

Mme Humidité et M. Polluant ? Dehors !

Si vous avez des asthmatiques autour de vous, ils sont de véritables radars à humidité : vous, vous ne le sentez peut-être pas, mais vos poumons en pâtissent aussi ! Cuisine, salle d’eau, transpiration … nous créons de l’humidité mais aussi des polluants (gare à l’intoxication de CO2 !). Alors sans ventilation de la maison, vous entretenez un environnement nocif pour vous, votre famille et votre habitat !

L’astuce : Pratique, optez pour le détecteur de monoxyde de carbone, surtout si vous avez une cheminée ou un poêle. Vous le remercierez peut-être un jour !

La ventilation de la maison : plusieurs solutions

La ventilation de la maison : naturellement !

Les ouvertures au dessus des fenêtres permettent d’évacuer l’air chaud qui monte logiquement vers le haut et fuite vers les extérieurs. Par ailleurs, le vent s’infiltre également par les huisseries et provoque un mouvement d’air à l’intérieur de la maison : c’est la ventilation naturelle.

 … Ou mécaniquement !

C’est ce qu’on appelle la VMC. Un caisson positionné dans le grenier est relié aux bouches des différentes pièces. Un mouvement d’air est créé grâce aux différents ventilateurs alimentés électriquement : il permet d’évacuer l’air malsain qui sera remplacé par un nouvel air provenant des aérations.
Le pense-bête pour la ventilation de la maison :

Aérez 5-10 minutes par jour, n’oubliez pas cependant de couper le chauffage.

Nettoyez régulièrement les aérations au-dessus des fenêtres.

Évidemment, fumez à l’extérieur.

 

Pour avoir des mesures plus fiables et une meilleure qualité d’air dans votre domicile, Bio Protect Habitat vous propose de faire l’entretien de votre Vmc. Prenez rendez-vous !