réduction des cov dans l’air

Comment les reconnaître ?

Depuis quelques années, une recrudescence du nombre d’allergies et d’asthmes a été constatée, et elle continue toujours d’évoluer. Les COV, libérés par de nombreux éléments de notre environnement quotidien comme le feu de cheminée, le tabac ne sont pas étrangers à ce problème. Dans le cocon familial, on les craint particulièrement puisqu’ils sont très difficile à repérer. En effet, ils se glissent sournoisement dans nos vies sans que l’on puisse les voir ou les sentir.

Quels impacts sur nos comportements ?

Avant de savoir comment procéder à la réduction des cov dans l’air, petit zoom sur ce qu’ils provoquent … Vous ne savez pas ce qui vous arrive, depuis quelques temps, vous ne vous sentez pas dans votre assiette. Si vous présentez les symptômes ci-dessous, les COV sont peut-être trop présents dans la composition de votre atmosphère quotidienne :

Etat dépressif, sensation de malaise, vertiges, nausées, maux de tête, trouble de la mémoire et de la concentration, douleurs musculaires

– Irritation

– Allergies des voies respiratoires

– Rhumes à répétition

– Troubles de l’appareil digestif

– Toxicité de l’appareil reproducteur

– Atteinte de la moelle osseuse

– Altération du système immunitaire

– Effets cancérigènes

Réduction des composants organiques volatiles (C.O.V) ?

Cela peut paraître futile, mais certains organismes vivants tels que les plantes sont dits « dépolluants ». Ce sont des chercheurs de la NASA, qui ont découvert que la purification chimique des ambiances polluées pouvait être faite par les plantes. D’après des études, 6 heures  suffisent pour diminuer de moitié les COV.

Attention à votre VMC !

La réduction des C.O.V dans l’air dépend aussi énormément de la qualité de votre VMC et de la ventilation générale de la maison.

Le pense-bête : n’oubliez pas, nous expirons 12m3 d’air par personne et par jour !

Astuces pour réduire facilement les C.O.V

 

– Aérer régulièrement 30mn/ jour (conseillé : un volume de pièce de renouvellement d’air/heure)

– Choisir plutôt du bois naturel massif comme mobilier (sapin)

– S’équiper de masques adéquats pour les travaux

– Utiliser des peintures, vernis et revêtement muraux à faible teneur en C.O.V

– Ne pas dépasser 40% d’hygrométrie

– Nettoyer les VMC et tuyaux

– Ne pas obturer les bouches d’aération

– Ne pas fumer

 

Pour lutter contre les C.O.V au quotidien, Bio Protect Habitat peut vous établir un diagnostic après un simple déplacement chez vous. Muni de son matériel, il décèlera si votre maison est polluée et vous expliquera comment l’assainir au quotidien.