23/01/2017

Pollution de l’habitat

 

 

Pollution de l’habitat : comment savoir si votre maison est saine ?

Invisibles, inodores et insidieux, les polluants à l’intérieur de la maison savent se faire discrets. Pourtant, chacun doit avoir conscience de leur existence. C’est assez difficile de reconnaître si les symptômes sont dus à la pollution de l’habitat ou à un coup de froid puisqu’ils sont les mêmes : nez bouché, maux de tête, éternuements …

Faites quelques tests :

– si vous êtes régulièrement victime de migraines ou avez les voies respiratoires encombrées, les yeux ou la peau irritée, essayez d’aérer votre maison régulièrement et de constater si les signes s’atténuent.

– si cela s’est présenté suite à un déménagement, des travaux de rénovation, l’achat de nouveaux meubles, l’arrivée d’un nouvel animal, des infiltrations d’eau, l’utilisation de pesticides ou de nouveaux produits à la maison…

Alors pensez à faire vérifier votre ventilation, le rayonnement de vos appareils électroménagers … Bio Protect Habitat peut se déplacer chez vous, après quelques mesures, notre professionnel vous donnera les points d’attention à retenir et les actions à mener contre la pollution de l’habitat.

La pollution de l’habitat et de son atmosphère

Quand on pense pollution, on pense souvent extérieur, voiture, gaz d’échappement. Mais la menace ne vient pas toujours de là où on l’imagine. En effet, en matière de pollution de l’habitat, nous sommes notre meilleur ennemi : en respirant, nous rejetons du CO2 et consommons de l’oxygène. L’air devient de plus en plus vicié voire même toxique si vous n’aérez pas régulièrement votre domicile.

Par ailleurs, les meubles peints, le tabac, la fumée de cheminée, les graisses brulées sont autant d’éléments du quotidien qui paraissent anodins mais se transforment en véritables polluants, ce sont les cov. Pour toutes ces raisons également, pensez à faire contrôler votre VMC par notre spécialiste Bio Protect Habitat !

Et les pollutions électromagnétiques ?

Elles font aussi partie des parasites qui contribuent à créer un climat malsain selon certains géobiologues. Vos branchements électriques doivent faire l’objet d’une attention particulière : vérification du rayonnement, des « distances de sécurité », mise hors ligne des appareils branchés en veille en permanence …

Pour en savoir plus, consultez la page « Protection contre les ondes électromagnétiques ».