baubiologie

La baubiologie, c’est quoi ?

Enregistrer

Enregistrer

Définition : c’est l’étude des relations globales entre les hommes et ses environnements aménagés : espaces de vie et professionnel.

La baubiologie, aussi appelée éco-construction

En matière de bâtiment, les nouvelles contraintes environnementales, de santé publique, énergétique nous amènent à modifier petit-à-petit nos façons de faire et de penser.

Depuis des années, on construit dans un objectif matérialiste, économique, et technique. Mais les enjeux d’aujourd’hui changent et amènent l’Homme à prendre en compte également son environnement social, sanitaire, naturel. C’est tout l’enjeu de l’éco-construction.

Bâtir et vivre sainement avec la baubiologie

De plus en plus, nous faisons attention à notre alimentation (sans gluten, bio …), à nos cosmétiques, certains apprennent à créer leurs produits ménagers pour n’avoir aucun doute sur leur composition … Alors pourquoi ne pas appliquer cette logique à la construction ?

Construire sain est l’enjeu de demain pour notre santé, comme pour notre planète. D’ailleurs, la baubiologie est aussi appelée « médecine de l’habitat » ou « architecture bio-dynamique ».


Petit aperçu des règles de la baubiologie

5 items de base constituent les fondations de la baubiologie.

Matériaux de construction et isolation phonique

En baubiologie, la matière première doit être naturelle et saine : elle n’a pas d’odeurs et n’est pas nocive pour l’homme. Leur niveau de radioactivité est aussi évalué ainsi que leur capacité à étouffer les sons et vibrations perceptibles au quotidien.

Environnement climatique dans l’habitation

Les spécialistes prêtent une grande attention à l’humidité et toutes formes d’allergènes : pendant et après la construction. L’isolation thermique, le confort respiratoire et la température sont également des points de vérification. Enfin, ils veillent à la non-propagation des ondes dans l’habitat.

Eau & énergie

Bien sûr, en favorisant les matériaux locaux et une consommation énergétique optimale, on limite les impacts environnementaux.

Confort intérieur

Dans le logement, les volumes, couleurs, éclairages sont optimisés et croisés avec la mise en pratique des savoirs physiologiques et ergonomiques.